Vous envisagez d’investir dans l’immobilier Pays basque ? C’est un projet intéressant, car cette région ne manque pas d’atouts pour attirer de nouveaux résidants, et par conséquent, présente de nombreux programmes destinés à l’investissement locatif. Il faut savoir que des villes basques sont éligibles à la loi Pinel et offre donc d’importantes opportunités de défiscalisation. Cependant, dans tout de placement, le risque zéro n’existe pas. Heureusement, il existe quelques astuces pratiques pour minimiser les mauvaises surprises.

Considérer l’emplacement et le type du logement

Lorsque vous faites la recherche du bien immobilier Pays basque, ne perdez pas de vue votre objectif qui est la rentabilité. Sachez que le risque est important si vous investissez dans un logement situé, par exemple, dans un secteur moins prisé et peu intéressant aux yeux des preneurs. Pour ne pas tomber dans cette situation, veillez à bien analyser la zone d’achat. Il est, entre autres, judicieux de savoir si le quartier bénéficie de la desserte des transports et qu’il est bien doté en matière d’équipements (scolaires, sportifs, culturels, commerces…). Considérez également votre situation. Par exemple, si vous souhaitez investir dans un studio, assurez-vous que celui-ci soit situé des facultés ou des écoles, car les locataires de ce type de logement sont souvent des étudiants. De même, si votre projet se porte sur un appartement T2 ouT3, privilégiez celui qui se trouve dans un quartier convoité par les jeunes couples sans enfant. Pour vous aider à y voir plus clair, vous pouvez consulter les données de l’INSEE pour savoir si la demande locative est dynamique dans la zone ciblée.

Il est également pratique de solliciter les avis des agences immobilières locales à propos du quartier et de la proportion de maison ou d’appartements vacants ainsi que leur répartition selon le nombre de pièces.

Minimiser les risques d’impayés

Les bailleurs se posent souvent des questions quant à la solvabilité des locataires. Pour éviter les problèmes d’impayés, vous pourrez recourir à différentes solutions. Si le bien immobilier Pays basque dans lequel vous souhaitez investir est un studio (T1), n’hésitez pas à réclamer une caution familiale. Sinon, s’il s’agit d’un logement plus grand comme une trois ou quatre pièces, exigez une garantie des risques locatifs ou GRL. Cette dernière vous protègera en cas, par exemple de dégradation du logement. Assurez-vous cependant que le locataire est éligible. Enfin, prenez le temps de vérifier que les documents fournis par le candidat ne sont pas falsifiés. Il faut noter que c’est un phénomène devenu courant dans le domaine de la location immobilière. Pour minimiser les risques d’impayés, n’hésitez pas à contacter, par exemple, l’employeur du candidat pour voir si les informations transmises sont vraies.

Autres conseils pratiques

Pour éviter que votre logement ne soit pas vacant, ne privilégiez pas les circonstances favorables au turnover. Pour donner à votre locataire un certain attachement au bien, n’omettez pas d’effecteur un entretien régulier et faites réaliser les éventuelles réparations au plus vite.

 

https://www.astuces-depannage.com/wp-content/uploads/2018/06/investissement-locatif.jpghttps://www.astuces-depannage.com/wp-content/uploads/2018/06/investissement-locatif-150x150.jpgNoemieAstucesVous envisagez d’investir dans l’immobilier Pays basque ? C’est un projet intéressant, car cette région ne manque pas d’atouts pour attirer de nouveaux résidants, et par conséquent, présente de nombreux programmes destinés à l’investissement locatif. Il faut savoir que des villes basques sont éligibles à la loi Pinel et offre...Nos meilleurs astuces dépannage