Un déséquilibre nerveux est lié à un dérèglement du système nerveux central, notamment le diencéphale.C’est la partie basse du cerveau. Cette zone contrôle les trois grandes fonctions cérébrales. Il s’agit de la fonction sensorielle qui régit la vision, l’olfaction, le toucher, le goût et l’audition. La fonction végétative qui regroupe la circulation sanguine, la respiration ou la digestion. Il est aussi lié à la fonction psychique qui conditionnent le jugement, l’entendement ou le comportement.

Quels sont les symptômes de ces déséquilibres ?

Le système nerveux central se présente comme une interface de connexion entre l’organisme et l’environnement. Toutes les informations provenant de l’extérieur transitent par ce centre de commandement. Elles sont traitées pour permettre à la personne de réagir de manière adaptée. La plupart du temps, l’homme est souvent à des situations de la vie quotidienne qui nécessitent une réponse immédiate. Lorsque le système nerveux central est déficient, différents symptômes d’ordre sensoriel, végétatifs ou psychiques apparaissent.

Pour être qualifiés de nerveux fonctionnels. Les déséquilibres doivent être caractérisés par l’absence d’atteinte pathologique d’origine infectieuse ou de lésions physiques. Souvent, les différents examens médicaux comme l’imagerie par résonance magnétique (IRM), les bilans ou les radios ne révèlent aucun trouble. Les symptômes sensoriels sont généralement la dyslexie, l’hypersensibilité à la lumière ou le strabisme. Tandis que les symptômes végétatifs sont la fatigue chronique, les troubles digestifs et du sommeil, les migraines ou les allergies. Enfin, les manifestations psychiques sont la dépression nerveuse les angoisses, les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), les phobies ou les troubles de l’attention.

desequilibre-nerveux

Que faire en cas de symptôme de déséquilibres nerveux ?

Des spécialistes soutiennent que les déséquilibres nerveux constituent actuellement la très grande majorité des motifs de consultation, mais ce fait est ignoré par le corps médical. Il est cependant avéré qu’il ne s’agit pas d’un état de maladie au sens scientifique du terme, mais les symptômes handicapent lourdement la vie des personnes atteintes. Des pistes sont alors creusées pour déterminer l’origine : prédisposition génétique, chocs émotionnels, traumatismes physiques ou naissance difficile. Les périodes les plus favorables au développement de ces troubles sont l’enfance entre zéro et sept ans et l’adolescence qui est une période de transformation hormonale importante.

 

Force est de constater que si les méthodes traditionnelles comme la psychothérapie ont démontre leurs limites en matière de déséquilibres nerveux même si des améliorations de l’état du patient sont constatés. Il en est de même pour les thérapies médicamenteuses qui s’avèrent lourdes sur le long terme. La méthode Quertant, qui vise à rétablir l’équilibre nerveux en agissant sur la vision et la motricité des nerfs optiques par des exercices visuels naturels, promet une meilleure prise en charge.

https://www.astuces-depannage.com/wp-content/uploads/2018/08/desequilibre-nerveux-1024x683.jpghttps://www.astuces-depannage.com/wp-content/uploads/2018/08/desequilibre-nerveux-150x150.jpgAnnieSantéUn déséquilibre nerveux est lié à un dérèglement du système nerveux central, notamment le diencéphale.C'est la partie basse du cerveau. Cette zone contrôle les trois grandes fonctions cérébrales. Il s’agit de la fonction sensorielle qui régit la vision, l’olfaction, le toucher, le goût et l’audition. La fonction végétative qui...Nos meilleurs astuces dépannage