La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation immobilière conçu par Sylvia Pinel, l’ancienne ministre du Logement pour succéder à la loi Duflot. Elle a été élaborée pour encourager les particuliers à investir dans l’immobilier locatif et stimuler la construction de logement écologique. Ce dispositif qui aurait dû se terminer en décembre 2017 a été reconduit et prolongé jusqu’en fin décembre 2021.

Les modifications de la loi Pinel 2018

Le plus grand changement de la loi Pinel 2018 réside dans les zones définies par le gouvernement. En effet, à partir de janvier 2018, les zones B2 et C ne seront plus éligibles au dispositif Pinel. Ainsi, seuls les lieux où la demande en logement est supérieure à l’offre peuvent bénéficier des avantages de la loi Pinel. Ces endroits sont les agglomérations dépassant 250 000 habitants, la grande couronne parisienne, quelques communes considérées comme chères telles que La Rochelle, Bayonne, Cluses, Annecy, Chambéry, Saint-Malo, les départements d’outre-mer, la Corse et les autres îles non reliées au continent (Zone B1) ; les agglomérations de l’Île-de-France ainsi que la Côte d’Azur, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier et la partie française de l’agglomération de Genève (Zone A bis) ainsi que Paris et 29 communes de la petite couronne parisienne (Zone A).

Les avantages de la loi Pinel 2018

Malgré les changements concernant les zones éligibles, les avantages du dispositif Pinel restent inchangés. Ainsi, il permet encore de réduire ses impôts en fonction de la durée de la location du bien soit 12 % du montant investi pour 6 ans, 18 % pour 9 ans et 21 % pour 12 ans. Il donne également l’occasion de devenir propriétaire d’une maison ou d’un appartement neuf sans apport personnel grâce à l’emprunt immobilier. À noter que le prêt sera facile à rembourser avec les avantages fiscaux de la loi Pinel et les loyers perçus. La loi Pinel 2018 donne aussi aux propriétaires la chance de louer leurs biens à leurs ascendants ou à leurs descendants à condition que ces personnes ne fassent pas partie de leurs foyers fiscaux. Par ailleurs, ce dispositif aide à préparer sereinement la retraite en se constituant un patrimoine durable et en ayant une autre source de revenus.

Les conditions requises pour bénéficier de la loi Pinel 2018

La loi Pinel 2018 est un dispositif accessible à tout contribuable français vivant et payant ses impôts en France. Pour en bénéficier, les intéressés doivent répondre à certaines conditions. Pour commencer, il faut que le logement acquis soit neuf et respecte les normes de performance énergétique et thermique BBC 2005 ou RT 2012. La maison ou l’appartement devra également se situer dans une zone éligible et être mis en location pendant 6, 9 ou 12 ans. Le bien doit toutefois être loué sans meuble et en tant que résidence principale. Ensuite, le propriétaire est tenu de respecter les plafonds de ressources des locataires et fixer le loyer selon les seuils imposés par la loi Pinel. Pour terminer, les intéressés doivent limiter leur investissement à deux résidences par an sans dépasser un montant de 300 000 € par an et un seuil de 5 500 €/m².

https://www.astuces-depannage.com/wp-content/uploads/2018/01/key-2114044_960_720.jpghttps://www.astuces-depannage.com/wp-content/uploads/2018/01/key-2114044_960_720-150x150.jpgadminBusinessLa loi Pinel est un dispositif de défiscalisation immobilière conçu par Sylvia Pinel, l’ancienne ministre du Logement pour succéder à la loi Duflot. Elle a été élaborée pour encourager les particuliers à investir dans l’immobilier locatif et stimuler la construction de logement écologique. Ce dispositif qui aurait dû se...Nos meilleurs astuces dépannage