La Thaïlande arrive toujours à maintenir sa place parmi les meilleures destinations du monde, grâce notamment à ses deux villes, Bangkok et Chiang Mai. Mais on peut tout de même citer les monuments, la culture, la cuisine ainsi que les habitants, réputés pour leur convivialité, leur gentillesse et leur sourire. En Thaïlande, les éléphants font aussi partie du paysage, car en dehors de leur présence en milieu naturel, ils figurent également sur les sculptures, les peintures et même sur les habits vénérés. Pour voir de près ces douces créatures, une visite du parc national de KhaoYai est incontournable.

C’est l’abri préféré d’environ 200 à 300 éléphants sauvages, mais d’autres espèces exotiques y ont élu domicile comme des ours noirs d’Asie, des singes, des ours malais, des léopards et des oiseaux de proie tels les rapaces.

Une balade fantastique au cœur d’un endroit mystérieux

Les voyageurs incluront dans leurs circuits sur mesure Thaïlande une sortie au parc national de KhaoYai. Dans un premier temps, ils pourront se livrer à de multiples activités, la baignade et l’alimentation des éléphants, entre autres. Le plus fantastique reste la promenade à travers la forêt dense à dos d’éléphant. Après un tour, le mastodonte attend gentiment une petite caresse ou une petite tape amicale. Il apprécie encore plus si on lui donne des fruits, des écorces, du bois tendre ou une gorgée de sève de baobab, en guise de récompense. Mis à part cela, le parc doit sa réputation grâce à ses fabuleuses cascades.

Celle de HaewNarok, par exemple, se révèle être la plus grande formation de cataractes de la région. On y accède par un chemin de randonnée d’environ 600 m. Le long du sentier, les vacanciers seront surpris de voir qu’il y a un restaurant et même des toilettes, pour dire que les lieux se civilisent. Ce n’est pas la seule avalanche du secteur, il y a celle de HaewSuwat, rendue célèbre par le film intitulé « The Beach », dont Leonardo DiCaprio joue le rôle principal. Les autres chutes d’eau ne sont pas en reste, car elles valent le détour : Nam Tok Haeo Sai, Nam Tok HaeoPrathun et Nam Tok Pa Kluai, celle qu’on surnomme la « cascade aux orchidées ».

Comment explorer le parc aisément ?

Le petit village de Pak Chong est la porte d’accès du parc national de KhaoYai, lui-même localisé à 200 km de Bangkok, la capitale. Pour arpenter ce merveilleux endroit le plus agréablement possible, il serait plus judicieux de commencer très tôt le matin, d’autant plus que les portes sont ouvertes dès 8 h. Néanmoins, si une journée leur semble insuffisante, les bourlingueurs ont la possibilité de camper dans les différentes zones prévues à cet effet. S’ils n’ont pas de matériel de camping, les responsables du site leur louent des tentes, des sacs de couchage, des couvertures et des oreillers. De la sorte, ils seront gâtés par Dame nature, car ils se réveilleront au soleil levant par le doux gazouillis des oiseaux, au milieu d’un paysage verdoyant à couper le souffle.

https://www.astuces-depannage.com/wp-content/uploads/2017/10/Khao-Yai-National-Park-Thailand-1024x681.jpghttps://www.astuces-depannage.com/wp-content/uploads/2017/10/Khao-Yai-National-Park-Thailand-150x150.jpgadminVacancesLa Thaïlande arrive toujours à maintenir sa place parmi les meilleures destinations du monde, grâce notamment à ses deux villes, Bangkok et Chiang Mai. Mais on peut tout de même citer les monuments, la culture, la cuisine ainsi que les habitants, réputés pour leur convivialité, leur gentillesse et leur...Nos meilleurs astuces dépannage