Une rénovation électrique est à faire environ tous les 12 à 24 mois. Elle implique une évaluation de l’état de vos branchements, mais également une remise aux normes des installations. Le but étant de prévenir les pannes, assurer la sécurité de vos appareils et de votre maison, mais aussi réduire un peu vos factures d’électricité. Ce genre de démarche peut également impacter sur le design de votre résidence.

 

Combien coute une rénovation électrique ?

En moyenne, une rénovation électrique coute dans les 15 000 euros. Tout dépend de l’importance du chantier et des pièces à changer. Ce tarif peut augmenter ou diminuer selon l’état des lieux. Si vous avez d’ores et déjà fait des rénovations électriques par le passé, que ces dernières ne datent que de quelques mois, vous ne devriez pas payer le prix fort dans la prise en charge de votre chantier.

En ligne, l’électricien 77 peut vous proposer un devis gratuit et plus précis du cout total de votre rénovation électrique. Dans la facture, il faudra notamment prendre en compte le prix des éléments à changer, le mètre de fil à acheter et les frais de déplacement et d’intervention des artisans.

Il importe de souligner qu’une rénovation électrique incombe toujours aux propriétaires, et ce, même si le bien est en location.

Il reste alors à trouver le financement de 15 000 euros en moyenne.

 

Le crédit travaux : une alternative des plus intéressantes

Depuis quelques années, crédit travaux et crédit immobilier ont été séparés par les banques. Le but étant de faciliter l’accès aux prestations bancaires, mais aussi la gestion du budget.

 

  • Crédit travaux : kézako ?

Le crédit travaux est un prêt affecté. Il sert aussi bien dans la construction d’une annexe dans votre maison, pour l’achat et/ou l’installation d’une véranda, ou encore pour la rénovation électrique. Bien évidemment, comme il s’agit d’un prêt affecté, vous allez devoir fournir des justificatifs à la banque pour y prétendre. Dans le cas présent, il s’agit d’un devis venant d’un électricien 77.

Cette offre vous propose un financement plafonné à 75 000 euros et remboursable sur plusieurs années. Elle est notamment disponible auprès des établissements classiques comme des banques en ligne. Il faut comparer les offres avant de vous engager pour être sûr de ne pas payer trop cher vos projets de rénovation électrique.

  • Les avantages du crédit travaux

Le crédit travaux est une source de financement rapide. En quelques semaines, les fonds seront débloqués et vous pourriez vous atteler aux démarches de rénovation.

Il est facile à obtenir. Avec la concurrence justement des courtiers, vous n’aurez aucun mal à négocier avec les banques et à faire vendre votre profil. À titre de rappel, dans votre dossier de demande de prêt, vous devez fournir non seulement le justificatif d’utilisation des fonds, mais aussi des garanties solides : assurance, hypothèque, caution, etc.

Avec le crédit travaux, vous échelonner le payement de votre chantier. Les banques imposent les mensualités comportant les taux et une partie de la capitale.

Et enfin, ce genre de prestation bancaire est accessible. Depuis que la digitalisation s’est aussi invitée dans le secteur financier, vous pouvez faire une demande de prêt de n’importe où et à n’importe quelle heure.

 

  • Les inconvénients du crédit travaux

Néanmoins, financer des travaux de rénovation électrique via un crédit travaux n’est pas une solution parfaite. Il est quelques inconvénients que vous devez connaitre. Notamment, vous aurez à payer des taux d’intérêt à la banque. Ces taux varient en fonction de la durée de l’emprunt et le capital demandé.

En outre, un crédit peut vous exposer à des risques de surendettement. Le non-respect des mensualités peut vous faire ficher dans la liste rouge de la banque de France.

 

Faire jouer son assurance habitation

Heureusement, régler votre facture de rénovation électrique ne passa pas uniquement par un crédit travaux. Vous pouvez également faire jouer votre assurance habitation.

 

  • Vérifier les termes de couverture

Attention toutefois, la hauteur de la couverture varie d’une situation à une autre. Certains packs de prestation vous proposent une prise en charge à hauteur de plus de 50 %. D’autres en proposent un peu moins.

La rapidité de déblocage des fonds n’est pas non plus la même d’une entreprise d’assurance à une autre. Parfois, il faut patienter quelques jours, et d’autres fois, vous devriez attendre plusieurs mois.

Les détails de votre assurance habitation sont donnés dans votre contrat d’engagement. Il en est de même pour les démarches à suivre pour faire une demande de recouvrement d’un projet de rénovation électrique. Attention, ce genre de prestation n’est possible que si vous avez opté pour une assurance multirisque ou une couverture électrique.

 

  • Les petits plus d’une assurance habitation dans la rénovation électrique

Outre de proposer une couverture sans frais et sans taux d’une partie des dépenses, un assureur peut aussi vous accompagner à chaque étape de la démarche. Il va même jusqu’à vous proposer un électricien 77 pour la prise en charge rapide de votre chantier. Pour autant, il n’a pas le droit de vous obliger à opter pour son artisan, aussi professionnel soit-il. Il ne fait que vous conseiller.

À l’instar du crédit travaux, l’assurance habitation vous permet d’échelonner le règlement de la facture de rénovation électrique. En effet, vous allez devoir payer des cotisations mensuelles, et respecter scrupuleusement les mensualités pour espérer profiter du financement des assureurs. Le non-respect de cet engagement équivaut à une rupture de contrat.

Par ailleurs, vous n’avez pas besoin de présenter des arguments béton et de vendre votre profil pour profiter de l’aide des assureurs. Il vous suffit de respecter les conditions de prise en charge données dans votre contrat d’assuré. Si tel est le cas, vous n’aurez sans doute aucun mal à profiter de l’aide de votre assureur.

Enfin, une demande de financement d’une rénovation électrique chez une entreprise d’assurance n’impose aucune condition de revenu et se fait généralement plus rapidement que les demandes de prêt auprès des banques.

AntonioMaisonUne rénovation électrique est à faire environ tous les 12 à 24 mois. Elle implique une évaluation de l’état de vos branchements, mais également une remise aux normes des installations. Le but étant de prévenir les pannes, assurer la sécurité de vos appareils et de votre maison, mais aussi...Nos meilleurs astuces dépannage