Depuis quelques temps, la pratique d’isolation thermique et acoustique est devenue de plus en plus courant lors de travaux de construction ou de rénovation. Les gens optent pour l’isolation de leurs domaines pour plus de confort et d’intimité. La véranda fait partie également des pièces de la maison qui nécessite des isolations au niveau thermique et acoustique. Voici quelques techniques d’isolations de veranda.

En quoi consiste une isolation de la véranda ?

L’isolation est une pratique de cloisonnement d’un lieu pour améliorer le confort thermique et échapper aux pollutions sonores qui proviennent de l’extérieur. C’est le meilleur moyen pour avoir plus d’intimité et de discrétion dans la vie quotidienne tout en profitant d’une condition environnementale saine et hygiénique. La technique d’isolation utilise divers matériaux de construction afin d’isoler le domaine comme le double vitrage, les plaques d’isolants, les blocs de bétons cellulaire, les toits à isolation thermique, etc… Pour la véranda, soit on applique une isolation du sol, du mur, des fenêtres et de portes, soit on recouvre toute la surface intérieure d’un parachèvement ou d’un revêtement étanche. L’objectif est de sauvegarder l’air chaud à l’intérieur et empêcher l’air froid venant de l’extérieur.

Les procédés d’isolations par l’intérieur de la véranda

Il existe différentes méthodes d’isoler sa véranda. Ces techniques sont constituées par l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur.

L’isolation par l’intérieur de la véranda consiste à fortifier les murs et à renforcer le vitrage de la maison. Elle permet une isolation optimale et ne modifie pas la structure du veranda. On utilise des plaques à plâtre et des panneaux isolants pour le revêtement des murs. Cette technique renforce les murs et filtre le son qui provient de l’extérieur vers l’intérieur et de l’intérieur vers l’extérieur. Si le mur ou le sol est en bois, il faut utiliser une membrane hydrofuge recouverte de panneaux en bois comme isolant. Dans le cas d’un béton, on peut aussi placer ces types d’isolants ou encore une sous-couche polyéthylène. Ce système d’isolation veranda  est pratique et esthétique mais les isolants occupent beaucoup de place et pourront réduire l’espace habitable.

 

 

Les procédés d’isolations par extérieur d’une veranda

L’isolation par extérieur a le même principe d’isolation mais moins adaptée à la véranda. Les murs sont fortifiés par des briques de terre cuite, des carrelages en plâtre, des blocs de béton et de l’âme cartonnée alvéolaire. Ces éléments sont incorporés entre le contre cloison et le mur pour rendre plus résistant l’infrastructure. La technique d’isolation par l’extérieur est plus efficace et plus robuste mais moins efficace s’il s’agit d’une véranda. Cependant, elle réduit l’effet des ponts thermiques et protège l’infrastructure des variations climatique notamment la température, la neige, la pluie,…

L’isolation extérieure applique d’une part la même technique d’isolation thermique ou acoustique. Elle a pour objectif de fortifier les murs et les fermetures par des matériaux isolants inculqués sur la paroi de contre-cloison. D’autre part, cette technique est esthétiquement adaptée et présente une potentialité au niveau de longévité. De plus, elle  résiste  assez longtemps au pont thermique.

https://www.astuces-depannage.com/wp-content/uploads/2019/03/veranda-atelier-1024x682.jpghttps://www.astuces-depannage.com/wp-content/uploads/2019/03/veranda-atelier-150x150.jpgadminMaisonDepuis quelques temps, la pratique d’isolation thermique et acoustique est devenue de plus en plus courant lors de travaux de construction ou de rénovation. Les gens optent pour l’isolation de leurs domaines pour plus de confort et d’intimité. La véranda fait partie également des pièces de la maison qui...Nos meilleurs astuces dépannage